Message de la présidente de la SCC

Kells 1121X
Chers membres de la Société canadienne de cardiologie,

Une autre année a tiré à sa fin et nous assistons déjà aux premiers jours de 2018. Vous trouverez ci-dessous quelques-uns des faits saillants des réalisations de la SCC au cours de la dernière année, ainsi que plusieurs des initiatives que nous avons prévues pour la quatrième et dernière année de notre cycle de planification stratégique 2015-2019.

Définir l’orientation des soins en santé cardiovasculaire du Canada : 2017 a été une année bien remplie pour ce qui est de l’élaboration des lignes directrices et des énoncés de position de la SCC grâce à l’aide de centaines de nos membres qui nous ont offert leur temps et leurs connaissances. Ainsi, en 2017, nos groupes de rédaction ont publié une mise à jour exhaustive des lignes directrices de la SCC pour la prise en charge de l’insuffisance cardiaque ainsi qu’une mise à jour ciblée des lignes directrices sur le traitement antiplaquettaire. En 2018, la SCC guidera encore davantage les soins au Canada en publiant des recommandations sur différents thèmes, y compris la fibrillation auriculaire, le STEMI, l’hypertension pulmonaire et le dépistage chez les athlètes.

Intégrer dans la pratique les connaissances relatives aux lignes directrices de la SCC : Depuis plus de dix ans, la SCC offre outils et programmes éducatifs afin d’aider les spécialistes à intégrer les recommandations de ses lignes directrices dans la pratique. En 2017, les membres bénévoles du groupe de rédaction ont offert leur savoir-faire afin de créer des ateliers pédagogiques, des vidéos informatives, des guides de poche ainsi qu’une application permettant d’accéder aux recommandations au chevet même du patient. En 2018, un nouveau site Web de lignes directrices électroniques présentera les lignes directrices sur l’insuffisance cardiaque, la fibrillation auriculaire, la dyslipidémie et le traitement antiplaquettaire dans leur intégralité.

Préconiser pour la production de rapports de qualité : En 2017, les membres de la SCC ont participé à plusieurs activités de défense des intérêts visant à obtenir du financement durable de la part du gouvernement fédéral pour le projet de qualité. Ainsi, ils ont rencontré des députés et des responsables des ministères fédéral et provinciaux, ils ont écrit des lettres à la ministre fédérale de la Santé, ils ont reçu une couverture médiatique dans le Hill Times et ils ont donné une présentation au Comité permanent des finances de la Chambre des communes en prévision du budget fédéral 2018. Le rapport du Comité des finances au gouvernement du Canada publié en décembre 2017 a recommandé d’inclure du financement à l’intention de la SCC dans le budget 2018.

Dynamiser le Congrès canadien sur la santé cardiovasculaire (CCSC) : Le programme du CCSC 2017 était caractérisé par des sciences de qualité supérieure, l’intégration de nouveaux principes d’enseignement aux adultes, des occasions améliorées de réseautage ainsi qu’un nombre accru de présentations dirigées. Dans les évaluations qu’ils ont faites du Congrès, les participants ont fait preuve d’un taux de satisfaction supérieur à celui qu'on avait connu l’année précédente. En 2018, le CCSC aura lieu à Toronto au palais des congrès du Toronto métropolitain du 20 au 23 octobre.

Permettre au JCC d’atteindre un facteur d’impact de 4,4 : En 2017, le facteur d’impact du Journal canadien de cardiologie (JCC) est passé à 4,4, ce qui l’inscrit parmi les 25 % des journaux de cardiologie publiés par Elsevier les mieux cotés. Le JCC est l’un des avantages les plus précieux de l’adhésion à la SCC; on le retrouve désormais dans plus de 12 000 établissements et bibliothèques des quatre coins du monde. En 2018, la SCC procédera au lancement d’un tout nouveau journal à accès ouvert, CJC Open.

Favoriser la collaboration pour la recherche et l’éducation : Pour parvenir à tant de réalisations, la SCC doit souvent collaborer avec d’autres organisations, y compris ses organisations associées et la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC du Canada. En 2017, la SCC et l’Association canadienne de cardiologie d’intervention (ACCI) ont collaboré sur différents thèmes et proposé des conférenciers communs pour le symposium conjoint ESC-SCC au congrès de l’ESC, à Barcelone. En 2018, nous collaborerons avec CACHNet afin de créer une séance conjointe sur les cardiopathies congénitales chez l’adulte en vue des séances scientifiques de l’ACC.

Nous vous remercions de demeurer fidèle à la SCC. Au cours de la dernière année, plus de 560 de nos membres nous ont offert leur soutien à différents titres : membres du corps enseignant ou examinateurs de résumés dans le cadre du CCSC, membres du comité de rédaction du JCC, membres du groupe de rédaction des lignes directrices, contributeurs du projet de qualité, représentants auprès d’organismes externes, membres du comité et du conseil, et bien plus encore. Avec un tel engagement de la part de nos membres et nos 20 employés, la SCC a été en mesure d’atteindre la grande majorité des objectifs qu’elle s’était fixée dans le cadre de son plan stratégique.

En 2018, nous allons commencer notre nouveau cycle de planification stratégique et communiquerons avec vous en vue d’obtenir un peu de rétroaction de votre part. Ainsi, si vous avez des commentaires ou des suggestions, ne manquez pas de me les faire connaître. N’hésitez pas non plus à communiquer directement avec moi à l’adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Cordialement,

CathyK Sig

Catherine Kells, M.D., FRCPC, FACC, FCCS

Présidente de la SCC